Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 23:08

« La nuit s’abat sur la cité des lumières et j’arrive par le nord. A bord du train, j’ai croisé une jeune-fille qui m’a abordée un peu plus tôt. Une petite angelaise, rousse aux yeux d’émeraude. Elle revenait à Los Angeles, sa ville natale, où son père vivait encore. On a discuté au bar, un bon moment. « Fais gaffe, me prévient-elle. L.A. n’est pas une ville comme les autres. Elle a un pouvoir mystique, presque malsain sur ceux qui la peuplent. Quand tu es loin d’elle, elle t’attire ; une fois que tu y es, elle te manipule et te dévore jusqu'à la mort. Puis elle te régurgite aussi vite qu’elle t’a avalé. Méfies-toi, cette cité est maléfique. »

Partager cet article

Repost 0
Published by Poupoune
commenter cet article

commentaires

Nanie 31/03/2010 19:03



Je ne savais pas du tout pr la référence ! J'me sens moins bête d'un coup, merci Guigui ;)



Nanie 30/03/2010 23:45



Toujours une bien belle plume mn cher Guillaume ... en te lisant et en pensant à la cité des anges, L.A je me mets à penser aussi au héros dépravé de Californication, Hank Moody. La
trash-dépravée attitude ça peut avoir son charme :)



Poupoune 31/03/2010 18:51



Oh merci nanie chéwy. Sache que Hank Moody est une référence à Hank (alias Charles Bukowski, trash-dépravée attitude comme tu l'appelles avant l'heure) et simplement à la litté de Brett Easton
Ellis (elle-même dépravée, tu l'imagines bien).



Texte Libre

Bonjour à toi visiteur,

Sache que j'ai supprimé ce blog. Retrouve mon nouveau blog ici: http://guillaumeduhan.blogspot.com!

A bientôt!

Archives